Emöke Simon

Artiste

Le devenir

Née en 1982 en Roumanie, Emöke Simon a étudié la littérature et la philosophie en France. Suite à une thèse en littérature américaine, soutenue en 2014 à l'université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle (Gertrude Stein : le rythme à l'épreuve de l'identité), elle s'est détachée du monde universitaire, d'abord par des conférences performances. Elle a commencé à peindre en 2016 et à présenté ses œuvres pour la première fois dans sa ville natale, à Targu-Mures, à la galerie d'art K'arte. Ses peintures se réclament de paysages intérieurs en mouvement, proposant des possibilités d'interaction entre les différentes textures organiques, notamment humaines et végétales. Les titres ont pour fonction de tirer les images vers le dialogue, vers une dimension performative où ce qui est montré peut devenir action.

Tandis que la peinture émerge dans l'immédiateté du geste, l'écriture est explorée comme une autre tentative de saisir ce qui ne peut pas être formulé.

L'intérêt pour le son coincide avec sa passion pour les créations sonores radiophoniques comme une autre tentative d'agir sur le temps et sur l'espace.
Fr
En